Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/11/2008

Les femmes sous-représentées en politique et parmi les décideurs

2008-11-12T180022Z_01_APAE4AB1E0O00_RTROPTP_3_OFRTP-FORUM-PARITE-RAPPORT-20081112.jpg
Les femmes restent largement sous-représentées dans le monde politique et aux postes de décision, même si leur accès à l'éducation est aujourd'hui pratiquement égal à celui des hommes, selon le rapport 2008 sur la parité rendu public par le Forum économique mondial.

L'ONG basée à Genève, qui organise en janvier de chaque année la réunion de Davos, précise que la Norvège, la Finlande et la Suède sont les pays qui ont le plus réduit l'écart entre les sexes, alors que l'Arabie saoudite, le Tchad et le Yémen arrivent en queue de classement.

Selon le document, les femmes ont en général acquis la quasi-parité avec les hommes pour l'accès à l'éducation et à la santé mais ces progrès ne se traduisent guère dans les sphères politiques et économiques, notamment au niveau des "décideurs".

"Ce sont autant de talents inexploités", estime Saadia Zahidi, responsable du Forum économique mondial.

Le rapport qui concerne 130 pays s'appuie notamment sur des données récoltées par les Nations unies à travers le monde.

L'Islande et la Nouvelle-Zélande arrivent en quatrième et cinquième positions dans ce palmarès. La Nouvelle-Zélande est le premier pays à avoir accordé le droit de vote aux femmes, en 1893.

Les Philippines, dont la présidence est occupée par une femme, Gloria Macapagal Arroyo, se classent sixièmes. L'Irlande est 8e, les Pays-Bas et la Lettonie sont 9e et 10e.

Les Etats-Unis ne font pas mieux que 27e et le Canada perd 13 places pour se retrouver en 31e position.

Parmi les grands pays européens, l'Allemagne est 11e, la Grande-Bretagne 13e et la France 15e.

La Russie occupe la 42e position, la Chine la 57e, le Brésil la 73e et l'Inde la 113e.

En Amérique latine et dans les Caraïbes, Trinidad arrive en tête, à la 19e place du classement mondial, en raison notamment de l'augmentation du nombre de femmes au parlement.

L'Argentine, présidée par une femme, Cristina Kirchner, est 24e, juste devant Cuba, 25e.

En Afrique, le Lesotho est le pays où la parité est la mieux respectée et se classe 16e au classement mondial. Le Mozambique est 18e et l'Afrique du Sud 22e.

Les pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord réalisent la moins bonne moyenne.

Laura MacInnis, version française Guy Kerivel

Source Le Monde

Les commentaires sont fermés.