Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2010

INVITATION

securedownload.jpgZ.jpgFemmes 3000 entier.pngf.png

 

      -GARAZI-BAIGORRI-

                                                                       INVITATION

       MARDI 5 OCTOBRE  2010 -19h à 20h30 -

 Salle de réunion de la MAIRIE D'UHART CIZE

 nous recevrons      

  Claude LABAT

  Ecrivain, enseignant, animateur de l'association LAUBURU

  Sur le thème

  SORGINA

   les procès de sorcellerie du Labourd en 1609


Parti-pris de la conférence-projection
La sorcellerie est un sujet réellement délicat à traiter en Pays Basque.

  •  SOIT, on se contente d'exploiter l'image romantico-érotique des sorcières en insistant sur lesdescriptions de sabbats  (on se souvient des tableaux de J. de la Peña que présentait l'ancien Musée Basque),
  •  SOIT, on se satisfait des dérives stupides qui assimilent les sorgin basques aux sorcières d'Halloween,
  •  SOIT, et c'est plusinquiétant, on tente de lire cet épisode dramatique de l'histoire locale au-travers de nos préoccupations actuelles.

    Dans tous les cas, on reste à côté de l'Histoire. Pierre de Lancre n'est ni un fou ni un malade, c'est un homme dont l'érudition et la culture sont celles de son temps. Le zèle avec lequel il remplit sa mission doit donc se comprendre à la lumière de l'histoire, de l'ethnographie et d'autres approches plus sûres que les interprétations hâtives qui entretiennent une sorte de rancoeur irraisonnée sur les événements de 1609.

 La "sorcellerie" basque mérite d'être traitée sans idées reçues, en tenant compte des travaux récents qui apportent des éclairages déterminants sur les mentalités populaires autant que sur les calculs des hommes de pouvoir mais aussi sur le contexte politique, économique, social et culturel du Labourd.

 Les animations réalisées par Lauburu n'ont d'autre ambition que de vulgariser ces connaissances, en prenant un peu de hauteur de vue. Et, par contre-coup, l'histoire de 1609 nous invite à une plus grande vigilance : l'intolérance et l'obscurantisme n'ont pas disparu avec les bûchers

                                                                                                                       ENTREE LIBRE

21 heures-  Repas   -15€-       au Restaurant TXITXIPAPA -  -  GARAZI

 réservation  :  05 59 37 28 32  –06 87 08 50 82 -  

 e-mail- j-bougis@hotmail.fr

Les commentaires sont fermés.