Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/02/2011

On peut célébrer la femme toute l' Année

femmes3000, poêmeHonneur aux femmesartiste, rio delfeuille, femmes

Femmes des 5 continents

Femmes politiques, femmes institutrices

Femmes balayeuses, femmes docteursartiste, femmes

Femmes mères, femmes qui allaitent

Femmes du sud et du nord

Femmes de France et d’ail leurs

 

Je vous proclame mon respect

Pas pour vous jouer un second tour

Comme une entourloupe

Pour vous attirer dans mon lit

Respect tout court pour votre combatpoête

 

Vous femme qui a toujours le dernier mot

Pour la discussion du repas du soir

Celle qui apaise la faim et calme le s douleurs

Celle qui donne du plaisir à des moments précis

Je vous respecte

 

Femmes d’antiquité et d’identité

Rejetées par l’instinct de bestialitépeintre, art

Oubliées une fois l’homme enivré 

 

Femmes d’oppression et d’action

Femmes soldats qui combattent

Pour la liberté, pour des idées claires

Je vous respecte.

 

Femmes tiraillées dans des familles

Incomprises, sans droit de parole

Femme qui ne peut pas choisir

L’époux approprié pour el le -même

Femmes que l’on a vendues

Comme des marchandises ordinaires

Je vous respecte.

femmes, artiste,  

Femme un jour qui décide : C’est assez,

Cela suffit, cela ne peut plus durer

Femme que l’on humilie juste pour amuser la ga le rie

Dans un instinct de possession non réfléchi

Je vous respecte.

Femme obligée d’être au four et au moulin

Juste pour la survie de ses enfants

Pour leur donner une autre direction de vie

Je vous respecte. 

 

Femmes qui m’ont offert leur cœur

Qui m’ont choisi et que j’ai choisies

Dans le respect mutuel

Femme qui enfante mes enfants

Femmes qui dansent sur le fil du rasoir

En affrontant vent, tempête, ouragan

Pour leur survie

Je vous respecte.

 

Femme si un jour je manque à votre égard

De respect et de regard

C’est moi que j’abaisseraisfemmes, poête, peintre,

 

Tous ceux qui méprisent les femmes

Sont eux-mêmes en approbation

De leur déchéance

Femmes 

 Rio DELAFEUILLE.

 Ecrit à Paris, le 6 février 2009 Lu à l’Assemblée Nationale à Paris, le 13 février 2009

Les commentaires sont fermés.